LE POIDS DU SAC

RÉSUMÉ


"Pierre est au bout de lui et de son entreprise qui vit la fin d'une époque.
Un sourire, une rencontre, Elle entre dans sa vie.
L'indécision des instants puis rapidement la suite à vivre…
Le temps et les pas vont-ils lui donner les réponses au pourquoi
si souvent évoqué?
Fuite ou courage, l'évidence s'impose : partir."

OÙ SE LE PROCURER

LE POIDS DU SAC, en librairie au Québec, ainsi qu’en France et Belgique.

Pour une version tablette électronique cliquez ICI 

Également sur les sites en ligne : FNAC – AMAZON – DECITRE – CULTURA

COMMENTAIRES

Au-delà de l'histoire, il y a les mots qui touchent, qui respirent, qui viennent nous rappeler la fragilité des hommes. Merci d'avoir su dire, écrire, ressentir autant cette douleur masculine qui peut être redeviendra liberté. Un jour...

**

En Burn-Out depuis 7 mois...
Je vous ai lu en 1 journée.
Que vos mots sont beaux. Quelle précision, quel texte. Quelle finesse, quelle délicatesse. Dans tout.

**

Merci pour cette belle lecture... Aujourd'hui, ici et maintenant... Le moment présent.

**

Sans mots. Seulement merci d'avoir eut ce courage d'écrire ainsi.

**

Dès les premières lignes, je me suis trouvée emportée par la sensibilité de l'auteur. Une sensibilité au masculin, il ose exprimer son ressenti amoureux, son expérience de marcheur, sa décompensation d'entrepreneur.
Ses émotions nous sont livrées à un rythme qui n'appartient qu'à lui. À sa lecture, j'ai souris, pleurée, je suis tombée avec lui et me suis relevée avec lui. Un magnifique témoignage d'homme blessé qui au fil des pages se reconstruit.

Juste une réserve ! ... sachez que dès que vous ouvrirez ce roman, il vous sera compliqué de le refermer...

Bravo à l'auteur.

COMMENTAIRES

Ce Pierre à travers vos mots si bien ciselés, c'est moi, c'est des hommes comme moi. Merci d'avoir su écrire sur la peine, la souffrance des hommes... et la lumière qui revient. Pas après pas.

**

La dureté des autres, le jugement hâtif, le corps qui parle et fait souffrir, le mental  sans cesse en mouvement, la nature, les rencontres, les échanges, les silences. La couleur, les odeurs, le bruit de l'eau des fontaines ou des rivières, les traces finalement absentes dans le gazon humide, l'eau de pluie qui coule du chapeau le long du corps comme pour laver le passé, j'ai tout visualisé. Merci. Tout est magnifique.

**

Au delà du chemin intérieur, de la quête, j'ai lu une déclaration d'AMOUR. Quête spirituelle ou quête amoureuse... c'est exactement la même.

**

Que d'émotions. Un bijou pour l'âme.

**

Un coup de cœur. Une respiration. Un instant. Merci.

**

J'ai ouvert le Poids du Sac, et je n'ai pas réussi à le refermer avant la fin. Pierre se fut moi durant toute la lecture. Pas de chemin. Pas de lieu. Pas de nom de ville. Je me suis souvenu de mes pas. Merci.

**

Un homme blessé qui se relève. Je suis aussi celui qui marche. Merci.

BIOGRAPHIE

Philippe Maschinot est né en Alsace (terre qu’il chérit encore) et vit aujourd’hui au Québec où de merveilleuses expériences se sont imposées à lui, notamment la naissance de son fils, qui un jour lui a dit : « Go Papa ».

Il fait partie de ces personnes pour qui rien n’est jamais définitif et a, par moment, remis en question sa vie professionnelle et personnelle avec tout le questionnement qui en découle.

Le plus souvent en lien avec ses ressources et ses capacités, il a réussi à trouver un sens à chaque épreuve traversée et ainsi rebondir et avancer.

Pourtant un jour, tout bascule.

« Il me fallait agir, partir pour me sauver de moi, des autres » nous confie-t-il.

Ce marcheur qui écrit dans un style simple et sincère, a su faire de la trame de son premier roman, un chemin de vie et d’évolution personnelle que chacun pourra interpréter selon son propre vécu.

Passeur de vie il est. Passeur d’expériences il restera.